Charte des accompagnateurs du collectif

une Charte de bonnes pratiques


Au sein du Collectif pour la Libération des Émotions, des accompagnateurs veulent tendre vers 100% de réussite, et donc améliorer leur pratique.

Ils ont rassemblé un ensemble de bonnes pratiques principalement destinées aux accompagnateurs formés à l’utilisation de la régulation en différé.

Notre capacité à réguler nos émotions représente une disruption dans la disparition des peurs, des phobies, dans résolution de la souffrance psychique, comportementale et psychosomatique. C'est une capacité naturelle. Pour cette raison, elle fonctionne autant que de besoin.

La Charte

  • En tant qu’accompagnateur, je veux tendre vers le taux normal de réussite, i.e. 100%.
  • Quand ça ne fonctionne pas, c'est souvent l'accompagnateur qui induit quelque chose. Sinon, c'est à lui de comprendre ce qui ne fonctionne pas.
  • La régulation émotionnelle se suffit à elle-même : lorsque ça tarde à aboutir, je cherche à comprendre l‘anomalie sans faire intervenir d’autres façons de faire.
  • Je suis un accompagnateur pédagogue pour mon client, pas un thérapeute.

Bénéfices de la Charte

  • Un forum dédié aux échanges entre accompagnateurs : cas particuliers, échecs, témoignages, échanges de pratiques...
  • Un guide des meilleures pratiques expérimentées.
  • Des réunions ou des webinaires réguliers.
  • Une intervision entre les membres du Collectif.
  • La possibilité de se joindre à des actions en cours.

Adhérer à la Charte

L'adhésion à la Charte est possible pour les personnes formées à l'accompagnement en différé.

● Je fais la demande à un des signataires de la Charte, membre du Collectif, avec quelques lignes de présentation.

● Je partage l’enregistrement d’une séance, anonyme ou non, réussie ou non.

● Les signataires de la Charte valident ma demande, ou le cas échéant, argumentent un refus.


Engagements de la Charte

Chercher à tendre vers le taux normal de réussite.

Entretenir le lien et et la motivation entre les accompagnateurs et notamment : analyse des enregistrements, soutien en cas de difficulté.

Utiliser les échecs pour s'améliorer : chercher la cause, proposer une suite.


“Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends” (N. Mandela)

“L’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre, c’est la seule” (I. Gandhi)